Good Vibrations

Good Vibrations

De Glenn Leyburn et Lisa Barros D’sa - 2012 - 111' - Irlande, Royaume-Uni - VOSTF - Avec Richard Dormer, Jodie Whittaker, Liam Cunningham...

 

good-vibrations1-richard-dormer-centre-webBelfast, les années 1970 : le conflit violent que l’on nomme The Troubles rend la vie des jeunes compliquée, exigeant une radicalisation ou un départ. Mais un rebel passionné du mouvement punk, Terri Hooley, décide d’ouvrir un magasin de disques dans le quartier le plus violent de l’Europe, nommé Good Vibrations. Il découvre l’émergence de la voix de la résistance à travers des groupes de punk de la ville et se retrouve au centre d’un mouvement  de jeunes musiciens pour créer une alternative à la violence, une Alternative Ulster, et redonner vie à la ville. Good Vibrations raconte la vie de ce godfather of punk, ce disquaire hors normes, qui vit toujours à Belfast aujourd’hui.

« Quand les gens pensent au punk, ils pensent à quelque chose de très anarchique, nihiliste, même. Mais dans le contexte des Troubles, le punk, c’était une force de vie, une façon de rester en vie », raconte la réalisatrice du film, Lisa Barros D’sa. Ce n’était pas simple d’aller écouter de la musique entre amis dans un bar le soir, de jouer dans un groupe… Terri disait que les punks étaient ses héros, qui refusaient de voir leur jeunesse écrasée par ce qui se passait autour d’eux. Ils étaient assez déterminés à vivre, rester jeunes, et être heureux. Et si on écoute les paroles, elles ne parlent pas de violence, elles parlent d’une fille qu’ils ont repérée dans le bus, de choses normales d’adolescents. Le punk permettait à ces jeunes de penser différemment. »

Good-Vibrations-3 Good-Vibrations-2

 

 

 

 

 

 
good_vibrations good_vib

Projections programmées :