Séance des films iraélo-palestiniens

Retour à l'agenda

10 juil. 2016
    • WAJEH de Murad Nassar (Documentaire / 16’)
    • AUDITION de
    • STILL WATERS de Nir Sa’ar et Maya Sarfaty (Fiction / 15’)
    • KAREEM’S POOL de Ahmad Bargouthi (Documentaire / 15’)
    • BLUE EAGLES de Ahmad Bargouthi (Documentaire / 15’)
    • JUST A MAN de Lily Sheffy Rize (Fiction / 19’)

 


Wajeh

De Murad Nassar - 2010 - 16mn

Wajeh vend du café à un poste de contrôle en Cisjordanie, ce qui en fait un personnage important dans la vie des milliers de personnes qui traversent chaque jour ce barrage militaire.

Still Waters

De Nir Sa’ar et Maya Sarfaty - 2012 - 15mn - Avec Tomer Shoov, Ismaël Ismaël, Mohamed Abo-Lil, Shimrit Lustig

Un couple d’Israéliens, échappant à la vie trépidante de Tel-Aviv, goûte un moment de calme au bord d’une source située près de Jérusalem. L’endroit est également utilisé par un groupe de Palestiniens se rendant à leur travail illégal en Israël.

Kareem’s pool

De Ahmad Bargouthi - 2012 - 15mn

Kareem, 70 ans, est de retour en Palestine après 30 ans passé à Chicago. Il a construit une piscine remplie de l’eau d’une source qui coule sur ses terres. Ce cadre pasto-
ral est un lieu de séjour pour les Palestiniens jusqu’à ce que des groupes de colons armés fassent irruption.

Blue Eagles

De Ahmad Bargouthi - 2015 - 18mn

Dans le village de Wadi a-Nes, l’équipe de football qui a remporté la Coupe de Pales- tine est composée de frères, de neveux et de cousins d’une même famille.
Leur célébrité leur a permis de construire l’école, la mosquée et apporter l’électricité à Wadi a-Nes.

Just a man

De Lily Sheffy Rize - 2015 - 9mn - Avec Lior Ashkenazi, Dov Navon, Ruti Bornstein et Nehad Rad

Un policier israélien est chargé de ramener un Palestinien blessé de l’hôpital. Une suite d’incompétences et d’indifférences donneront à la mission une tournure tragique.

Audition

De Eti Tsicko - 2010 - 15mn - Israël

Une réalisatrice (jouée par la réalisatrice elle-même) a pour souhait de créer un film sur la rencontre entre une femme juive et un homme arabe. Elle appelle un acteur arabe pour l’audition. Mais quels liens sont créés pendant une audition ? A quel moment la réalité et la fiction se dissocient ?