Zoom arrière : des films rares en copies restaurées

affiche-za-2011 » Faire redécouvrir le patrimoine cinématographique et le partager avec le plus grand nombre : tels sont les objectifs du festival Zoom Arrière. Convaincue que le 7e art peut rassembler tous les publics, la Cinémathèque de Toulouse a créé, il y a cinq ans déjà, ce festival ouvert à tous. Faire dialoguer les cinémas d’hier et d’aujourd’hui. Zoom Arrière s’ancre dans le présent de la création et révèle que le travail d’une cinémathèque du XXIe siècle n’a de sens que dans une relation forte avec les artistes d’aujourd’hui. »

Et parce que nous souscrivons pleinement à cette « note d’intention », la Cinémathèque de Grenoble est heureuse de vous proposer une « reprise » de ce festival, avec 4 séances exceptionnelles qui auront lieu les 17, 18, 24 et 25 mars à 20h.

 

Vous aurez ainsi la possibilité, en collaboration avec les Archives Françaises du Film, la Cinémathèque Française, et donc la Cinémathèque de Toulouse, de voir des films rares et exceptionnels récemment restaurés par ces trois institutions.

Le jeudi 17 mars à 20h00 : Beliou la Fumée (titre original : Smoke Bellew), un western muet de 1929 réalisé par Scott R. Dunlap.

Le vendredi 18 mars à 20h00 : Le Soldat Laforêt, réalisé par Guy Cavagnac en 1970.

Ces deux films ont été récemment restaurés par la Cinémathèque de Toulouse.

 

Le jeudi 24 mars à 20h00 : La Rose et le barrage, court-métrage documentaire de 1963, suivi de Le Printemps, deux films de Marcel Hanoun.

Cette séance est réalisée grâce à l’appui de la Cinémathèque Française qui a restaurée ces deux films.

 

Le vendredi 25 mars à 20h00 : une série de six court-métrages à sujet « antique » réalisés entre 1898 et 1910 en France.

Ces films ont été restaurés par Les Archives Françaises du Film à partir de négatifs originaux.