Edito janvier 2013

De février à mai, la Cinémathèque de Grenoble vous propose une nouvelle fois une programmation riche et éclectique, qui doit permettre à chacun de trouver son bonheur et de faire de belles découvertes.

Pour commencer, à l’occasion de la sortie au Méliès de L’Ivresse de l’argent, d’Im Sang-soo, vous pourrez (re)voir deux de ses précédents films, The President’s Last Bang et Une Femme coréenne. Suivront un cycle de films portugais issus des collections de la Cinémathèque de Grenoble au cours duquel Guillaume Bourgois (Université Stendhal) rendra hommage à Paulo Rocha, des films japonais inédits en France, ainsi que des rendez-vous réguliers autour du cinéma allemand en lien avec le cours d’Eric Dufour et avant la tenue du colloque international intitulé « Le national-socialisme dans son cinéma » les 6 et 7 juin prochain.

Par ailleurs, la Cinémathèque ne pouvait pas ne pas rendre hommage à Jean-Henri Roger, cinéaste et critique, véritable militant du cinéma, qui est malheureusement décédé le 31 décembre dernier : ce sera chose faite le vendredi 8 février avec la projection des deux films qu’il a co-réalisés avec Juliet Berto, Neige et Cap Canaille. La programmation du semestre se clôturera en mai par un cycle consacré à Joseph Losey avec des films parfois sous-estimés, issus là encore des collections de la Cinémathèque de Grenoble.

Enfin, nous vous rappelons que la 36ème édition du Festival du film court en plein air aura lieu du 2 au 6 juillet. Toute l’équipe de la Cinémathèque est d’ores et déjà à pied d’oeuvre pour préparer une très belle édition, avec des nouveautés qui nous l’espérons vous plairont, et avec toujours en tête un amour du court-métrage et l’envie de mieux le faire connaître.