La Cinémathèque hors les murs: rendez-vous à Valence

Pour les 50 ans de la Cinémathèque de Grenoble, projections à Valence au Lux, jeudi 13 décembre à 18 h et 20 h, en présence de Guillaume Poulet, directeur de la Cinémathèque.

18h > projection de courts métrages représentatifs des collections de la Cinémathèque de Grenoble, qui organise depuis 35 ans leFestival du court en plein air> A tojas(Béla Vajda) / Charmes du ski (inconnu) / Bande-annonce du festival du court en plein air Babar’s Bass Mother (Juliet Berto) / Dauphinema (J.-P. Bailly) / Monsieur Martin aura quarante ans demain (Christophe Jullien) / Le Petit Café (François Reichenbach) / Tram (Michaela Pavlatova)

20h > Journal intime, un film de Márta Mészáros (Hongrie/1984/102 min) > Grand Prix du Jury à Cannes en 1984Meszaros

Ayant perdu père et mère en Russie, pendant les purges de Staline, la jeune Julie revient en Hongrie accompagnée de ses grands-parents. La famille est hébergée chez Magda, femme célibataire qui occupe une position de pouvoir au sein du régime en place. Eloignée du monde extérieur, Julie se sent de plus en plus opprimée par Magda et par l’atmosphère qui règne à la maison. Se réfugiant dans ses souvenirs d’enfance et dans le cinéma, elle finit par entrer en contact avec János, jeune ingénieur qui représentera sa seule porte de sortie de ce monde. Premier volet d’une trilogie autobiographique, fortement ancrée dans l’histoire hongroise, avec une magnifique photographie en noir et blanc signée Miklós Jancsó Jr.

Márta Mészáros est née en 1931 à Budapest. En 1936, elle émigre avec sa famille. Son père, Lászlo Mészáros, était sculpteur en Union Soviétique. Elle y fait ses études secondaires. Elle rentre en Hongrie en 1946, puis passe son diplôme de mise en scène de cinéma à Moscou. Elle réalise d’abord des documentaires et des films de vulgarisation scientifique, puis des longs métrages parmi lesquels Comme chez nous, avec Anna Karina, ou En cours de route, avec Delphine Seyrig. Journal intime rencontre un succès pratiquement unanime et reçoit le Grand Prix du Jury à Cannes.