Au pied du mur – Festival des arts numériques

Au Pied du Mur

Propos :

“Un Des Sens” explore les nouvelles pratiques numériques autour de projets artistiques. Son nouveau spectacle, « Au pied du mur » nous plonge dans un univers hybride situé entre le ciné-concert, le conte musical et le théâtre d’objet. Les artistes naviguent entre la création et la narration, entre leurs instruments et leur personnage.

Ici, nous sommes spectateurs d’expériences. À leurs côtés, ils nous racontent leurs confidences. Ils nous plongent dans les failles de leurs quotidiens, les sons de leurs combats et les projections de leurs avenirs. À travers eux, ils parlent de nous.

« Au pied du mur » est le résultat de la résidence LITHIUM#2 proposée par trois lieux grenoblois : Le FabLab de la Casemate, Collectif Coin et La Belle Electrique. https://vimeo.com/221795142

Format installation

Au Pied du Mur  en format installation se décline de sa vocation initiale de spectacle vivant, mais permet en installation réduite, de retrouver les intentions originelles du spectacle.

Le spectacle initial est une pièce de 35 min, dans laquelle les 3 protagonistes sont autant personnages que performeur.

  Fanny Lebert : Personnage 1 et vidéaste live, grâce à l’outil Anima, véritable

machine vidéo créée, pensée par le collectif pour le spectacle.

  Aurélien Conil : Personnage 2, violon, piano, boucles

  Django Rey : Personnage 3, contrebasse, guitare, boucles

Au cours de la pièce, récits, musique et vidéos, se complètent et se mélangent, pour une performance entièrement live. Dans la version installation, seul la vidéo est jouée en live, la musique et les voix sont diffusées à partir d’enregistrements en temps réel, mixés, arrangés à l’aide d’outils numériques.

 

Un duo , des performances multiples

 

La version installation est interprétée par :

  Fanny Lebert : Vidéaste live à l’aide de l’outil Anima

  Aurélien Conil : Machines, son, mixage, arrangement live

 

1. L’outil Anima

 

Anima est un outil pour créer de la vidéo à partir d’objets physiques, animés et filmés en temps réel. Cette machine autonome, et entièrement réalisée de manière artisanale, offre la possibilité de poser un autre regard sur des objets simples, sur la matière, et de vivre la vidéo comme une performance live. Voir le lien

 Anima est l’outil phare de la création du spectacle Au Pied du Mur, de part sa fragilité par laquelle il aborde la vidéo: imparfaite, maladroite, brute.

Avec Fanny, les matière et les objets du quotidien se mettent à parler, les mains bougent et ne se cachent pas. Ici, il n’y a rien à cacher, les objets nous racontent sur que les mots de peuvent pas.

A travers l’installation , Fanny reprend les images et les matières du spectacle, pour faire revivre les tableaux, dans un autre sens, un autre temps.

 

2. Manipulation Sonore

 

Les voix des personnages, et les musiques du spectacle, sont ré-inventés au cours de l’installation sonore. Le spectacle raconte la vie de ces 3 personnages, l’installation les évoque. Ils viennent et repartent, nous parlent sans s’écouter, se répètent et se fondent dans la musique.

Tout comme la vidéo, la temporalité n’existe plus. Entièrement manipulé en live, depuis des enregistrements des voix et des musiques,le son

devient concret, la voix une matière, et l’instrument un décor.

 

 

 

Une installation en 2 temps

L’installation de Au Pied Du Mur pour le festival DN[A] , se concrétise sous des formes de performance en duo Vidéo-Son dans un format entre 10 et 15 minutes.

Puis, un échange avec le public, d’une durée similaire, peut à la fois conduire à expliquer la spectacle et l’originale de l’installation, ainsi que qu’inviter les spectateurs à venir manipuler les outils.

Il est alors possible d’enchainer en continu performance et temps d’expliquer/monstration avec le public.