D’Alice Guy aux féministes : les Oubliées du Cinéma

Stage animé par Béatrice de Pastre, Directrice adjointe du patrimoine cinématographique et directrice des collections du CNC.

Tarif : 30 € pour tout le stage

Cinéastes, actrices, scénaristes, productrices… nombreuses sont les femmes qui se sont saisies du cinéma dès sa naissance. Après avoir perdu du terrain après les années 20, elles demeurent aujourd’hui de grandes inconnues. Alice Guy, réalisatrice de près de mille films, qui a signé dès 1896, ce qui peut être considéré comme le premier film de fiction, « La Fée aux choux », a été littéralement effacée par les historiens du cinéma.

Elle écrivait d’ailleurs dans Autobiographie d’une pionnière du cinéma, 1873- 1968 (éditions Denoël-Gonthier, 1976) : Fille d’un éditeur, j’avais beaucoup lu, pas mal retenu. J’avais fait un peu de théâtre d’amateur, et je pensais qu’on pouvait faire mieux. M’armant de courage, je proposai timidement à Gaumont d’écrire une ou deux saynètes et de les faire jouer par des amis. Si on avait prévu le développement que prendrait l’affaire, je n’aurais jamais obtenu ce consentement. Ma jeunesse, mon inexpérience, mon sexe, tout conspirait contre moi. Le stage d’analyse s’appliquera à mettre en lumière ces pionnières et leur travail.

Mardi 2 juillet – 14h30 et 17h

Cinéma Juliet Berto

Et mercredi 3 juillet – 14h

Maison de l’International


Le Festival du film Court en Plein air de Grenoble est organisé par la Cinémathèque de Grenoble

Cinémathèque de Grenoble


Le Festival du film Court en Plein air de Grenoble est soutenu par

Les partenaires du Festival