Hommage à Gian Maria Volontè (24, 25 et 26 novembre)

Pour cette  6ème édition des rencontres du Cinéma Italien à Grenoble et en Isère, l’association Dolce Cinema poursuit le travail engagé en 2006, visant à réhabiliter le cinéma italien contemporain.

Après la traversée du désert connue par cette cinématographie au début des années 1980, le succès et la qualité de nombreuses productions italiennes ces dix dernières années pouvaient laisser croire que ces films allaient retrouver leur juste place sur les écrans européens. Mais ce cheminement reste difficile et, plus que jamais, les festivals sont des lieux nécessaires à la diffusion des ces films, trop souvent absents des circuits de distribution.

La Cinémathèque de Grenoble s’associe à Dolce Cinema, pour mettre en lumière le patrimoine du cinéma italien, à travers un hommage fait à l’acteur de talent qu’était Gian Maria Volontè.
Evoluant dans un cinéma dit engagé, «l’acteur de combat», interprétant des rôles de rebelles ( terrosriste, policier, chef mafieux…), surtout connu pour ses performances de «méchant» dans les westerns de Sergio Leone, reçoit en 1983, au Festival de Cannes, le prix d’interprétation pour La Mort de Mario Ricci, de Claude Goretta.
Quatre films seront projetés les 24, 25 et 26 novembre 2011: Le Christ s’est arrêté à Eboli, Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon, Et pour quelques dollars de plus, Un enfant de calabre, dressant le portrait d’un acteur qui a marqué le cinéma italien.