L’antiquité au cinéma entre 1898 et 1910

Ce vendredi 25 mars à 20h00, dans le cadre de la reprise de Zoom Arrière, la Cinémathèque de Grenoble est heureuse de pouvoir vous proposer, en collaboration avec les Archives Françaises du Film, d’une série de courts-métrages des premiers temps (1898 – 1910), portant tous sur des sujets « antiques ». Ne ratez pas cette séance exceptionnelle !

Cette séance s’inscrit dans le cadre de la semaine de l’Antiquité, à laquelle nous nous associons avec l’Université Stendhal.

Cléopâtre, Néron, l’empereur Vittelius, Ulysse, autant de figures de l’Antiquité que ces films nous proposent de retrouver…

 

Programme de cinéma des premiers temps | Restaurations / Archives françaises du film

Durée du programme : 73 minutes
Tous les films du programme ont été restaurés et numérisés (sauf Cléopâtre) par les Archives françaises du film du CNC et sont consultables sur les postes du CNC à la BnF ainsi qu’à Bois d’Arcy.

Cléopâtre, Henri Andréani & Ferdinand Zecca, 1910, France, 20mn, avec Madeleine Roch, Jeanne Bérangère, Rianza & Stacia Napierkowska

La reine d’Egypte Cléopâtre séduit Marc Antoine, envoyé par Rome pour gérer les affaires d’Orient. Oubliant jusqu’à ses responsabilités pour cette reine ambitieuse, il se livre à toutes sortes d’excès et chasse Octave qui lui reprochait sa conduite. Ce dernier soulève des légions romaines pour lui livrer bataille près d’Actium. Après avoir trahi Marc Antoine, Cléopâtre se donne la mort.
Le film a été réédité en 1914, avec des tableaux supplémentaires illustrés grâce à des extraits issus d’autres films Pathé. Initialement, la version de 1910 mesurait 355 mètres.

 

L'Enfant prodigue
L’Enfant prodigue, Georges Berr
© Editions René Chateau – Collections CNC-AFF

L’Enfant prodigue, Georges Berr, 1909, France, 18mn, avec Henri Silvain, Jean Dehelly & René Alexandre

Un père partage ses biens entre ses deux fils.Le cadet choisit de s’adonner aux plaisirs et rejette l’autorité paternelle. Il dépense sa fortune dans des orgies et  se voit proche  de la misère, contraint à garder des pourceaux. Il a une vision : son père, malheureux d’avoir perdu un fils. Pris de remords, le fils prodigue décide de revenir vers la demeure familiale. Epuisé, il s’effondre au seuil de la maison et son père, retrouvant soudain la joie de vivre, accueille chaleureusement le fils qui l’avait autrefois abandonné. Les deux frères peuvent se réconcilier.

 

 

 

Le Retour d'Ulysse
Le Retour d’Ulysse, André Calmettes, Charles Le Bargy © Collections CNC-AFF

Le Retour d’Ulysse, André Calmettes & Charles Le Bargy, 1909, France, 18mn, avec Paul Mounet, Madame Bartet, Albert Lambert & Louis Delaunay

Parti à la guerre de Troie, Ulysse n’est plus reparu depuis près de vingt ans. Pendant ce temps, les prétendants au trône d’Ithaque se pressent devant la reine Pénélope. Celle-ci propose de désigner l’heureux élu le jour où elle aura terminé sa tapisserie. Il s’agit en fait d’une ruse car, pendant la nuit, la reine défait son travail du jour. Au bout de trois ans, une servante la dénonce, déclenchant la colère des prétendants qui détruisent tous les symboles du règne d’Ulysse. Pénélope doit trouver une nouvelle épreuve pour les départager. Cette fois, elle promet d’épouser celui qui parviendra à tendre l’arc d’Ulysse. De retour de  ses périples , Ulysse se déguise en mendiant, remporte l’épreuve et châtie les prétendants.

 

 

 

Néron essayant des poisons sur des esclaves
Néron essayant des poisons sur des esclaves, Georges Hatot© Association frères Lumière

Néron essayant des poisons sur des esclaves, Georges Hatot, 1897, France, 1mn

Néron fait amener devant son trône des esclaves, auxquels on fait avaler des poisons ; l’empereur éprouve un plaisir cruel à constater les souffrances des malheureux, qui expirent à ses pieds.

 

 

 

 

 

Vitellius
Vitellius, Henri Pouctal© Collections CNC-AFF

Vitellius, Henri Pouctal, 1910, France, 22mn, avec Polin & Vaslin

En 69 après Jésus-Christ, l’empereur romain Vitellius choque son entourage par son goût immodéré pour la nourriture et la paresse. Il ordonne l’assassinat du préfet de Rome puis se fait lui-même trucider par les partisans du général Vespasien.

Ce serait le premier film réalisé par Henri Pouctal. Le résumé a été rédigé à partir d’un élément incomplet.

 

 

 

II. La Fuite en Egypte
II. La Fuite en Egypte, Alexandre Promio
© Association frères Lumière

Série La Vie et la Passion de Jésus-Christ – Alexandre Promio, production Lumière, 1897

I. L’Adoration des mages
A l’intérieur de la crèche, la Vierge veille auprès de l’enfant Jésus. Un esclave vient annoncer à Joseph qu’il précède les rois conduits par l’étoile auprès de l’enfant-né. Les rois mages viennent se prosterner devant la crèche et déposer au pied du Divin Enfant les dons qu’ils ont apportés avec eux.

II. La Fuite en Egypte
Joseph, conduisant dans le désert l’âne qui porte la Vierge et l’enfant Jésus, s’arrête au pied du sphinx pour y passer la nuit. Après avoir installé la Vierge, il s’enroule dans son manteau et s’endort. Les soldats romains se précipitent pour s’emparer de la Vierge, mais, apercevant tout à coup le sphinx, emblème d’une divinité, ils tombent agenouillés, terrorisés, pendant que Joseph, éveillé, se jette au-devant d’eux pour protéger la Vierge et son enfant.

III. L’Arrivée à Jérusalem
Une rue à Jérusalem. A gauche, le palais d’Hérode. Arrivée de Jésus-Christ monté sur un âne. La foule agite des rameaux à son passage, tandis que les apôtres étendent des étoffes sous les pieds de sa monture. Hérode, dans un geste de colère, fait éclater la jalousie qu’il ressent à la vue du triomphe de Jésus. Il demande à Judas de lui livrer le Christ, qui bénit la foule agenouillée autour de lui.

IV. La Trahison de Judas
Intérieur du palais d’Hérode. Entrée d’Hérode qui mande Judas à son prétoire. Celui-ci promet de livrer enchaîné le Christ à Hérode qui lui remet pour prix de sa trahison un coffret d’argent. Sortie de Judas sur le dernier serment qu’il fait d’accomplir son ténébreux projet.

 

VI. La Cène
VI. La Cène, Alexandre Promio
© Association frères Lumière

V. La Résurrection de Lazare
On apporte le cadavre de Lazare sur un brancard. Sa femme, éplorée, a supplié le Christ de lui rendre son époux. Jésus s’avance auprès du cadavre et prononce ces paroles : « Lazare, lève-toi ! » Le cadavre s’anime et le mort ressuscite, au milieu d’une foule émue par ce miracle et qui se prosterne aux pieds de celui qui vient de l’accomplir.

VI. La Cène
Les apôtres sont rassemblés autour de la table quand le Christ apparaît soudain. Il partage le pain et le vin en disant : « Mangez, buvez, ceci est Mon Corps, ceci est Mon Sang ». Judas, placé à sa droite, lui donne un baiser qui fait dire à Jésus ces mots : « Oh ! Mes frères, il en est un de vous qui Me trahit ». Mouvement de surprise et d’indignation de tous les apôtres, qui protestent de leur fidélité, pendant que l’un d’eux, placé à la gauche de Jésus, l’embrasse en même temps que Judas se détourne de lui.

VII. L’Arrestation de Jésus-Christ
Jésus, entouré de Joseph, de la Vierge et de Marie-Madeleine, repose dans la forêt. Il s’éveille au bruit de l’arrivée d’Hérode, qu’accompagne Judas. Ce dernier désigne à Hérode celui qu’il a vendu. Entrée des soldats, qui s’emparent de Jésus et l’enchaînent.

VIII. La Flagellation
On amène à Hérode le Christ accompagné de Joseph et de Marie-Madeleine. Jésus est attaché à la colonne placée au centre du prétoire, puis, sur l’ordre d’Hérode, un soldat frappe le Christ, sur son refus de répondre à celui qui l’interroge. La Vierge et Marie-Madeleine baisent la robe de Jésus, pendant que Joseph implore en vain la pitié d’Hérode.

IX. Le Couronnement d’épines
Un soldat, sur l’ordre d’Hérode, place une couronne d’épines sur le front du Christ, tandis que deux autres soldats apportent la croix qu’ils l’obligent à porter, en l’entraînant vers le lieu où il doit être crucifié.

 

XIII. La Résurrection
XIII. La Résurrection, Alexandre Promio
© Association frères Lumière

X. La Mise en croix
Des soldats sont occupés à mettre en croix deux voleurs, condamnés à être crucifiés aux côtés de Jésus. Le Christ arrive chargé de sa croix. Il est dépouillé de ses vêtements et placé sur la croix.

XI. Le Calvaire
Jésus est crucifié entre les deux larrons. Celui de droite joint ses invectives à celles des soldats, qui insultent le Christ en le défiant de se délivrer lui-même. Le bon larron, placé à gauche, demande au contraire à Jésus des consolations en l’assurant de sa piété et de sa foi. Sur l’ordre d’un chef, un soldat présente au Christ une éponge imbibée de vinaigre. Mort du Christ, qui expire après un dernier regard vers le ciel.

XII. La Mise au tombeau
Jésus est détaché de sa croix par les soldats, puis enseveli et déposé dans le sépulcre, dont les soldats replacent la pierre, sur laquelle viennent se prosterner la Vierge et Marie-Madeleine.

XIII. La Résurrection
Les soldats sont assemblés autour du tombeau. Un chef romain leur rappelle qu’ils répondent du corps de Jésus. Les soldats s’endorment autour de la pierre sépulcrale, et Jésus, ressuscité, soulève la pierre et apparaît aux yeux de Marie-Madeleine, qui priait auprès du tombeau.

En partenariat aveclogoAFFgrd et cin_logo_rouge