Reprise des cours d’histoire du cinéma

En cette rentrée, et après une première année réussie, les cours d’histoire du cinéma que proposent la Cinémathèque de Grenoble et l’Université Pierre Mendès-France et qui sont animés par Eric Dufour, reprennent avec quelques nouveautés par rapport à l’an dernier. Tout d’abord, du 22 septembre au 15 décembre, Eric Dufour propose le même cours que l’an dernier consacré au début du cinéma (jusqu’aux années 20). Et à compter de la fin du mois de janvier, il proposera un deuxième niveau consacré au cinéma classique américain (1930 – 1960).

Nous vous présentons ici plus en détail le contenu de ces deux cessions de cours. A noter que pour ceux qui auraient louper le premier cours, il est possible de prendre en cours de route, mais seulement lors du deuxième et éventuellement du troisième cours.

NIVEAU 1 : Du cinématographe au cinéma des années 20.

Le cours commence avec 3 séances qui portent sur la philosophie du cinéma. Il s’agit d’un panorama des questions que le cinéma a posé à la philosophie. Les 7 séances qui suivent sont consacrées à l’apparition du cinéma. On montre d’abord comment le cinéma est apparu, à partir de la photographie, d’une part, et de la décomposition du mouvement de l’autre. On étudie ensuite le passage du cinématographe, qui est encore spectacle et théâtre, avec les frères Lumière et Méliès et les deux directions qu’ils ouvrent respectivement, le documentaire et la fiction, au cinéma tel qu’on l’entend aujourd’hui et qui naît dans les années dix : à savoir la narration et le récit.  Après avoir étudié le rôle des Américains dans la constitution du film entendu comme récit (Cecil B. de Mille, D.W. Griffith), avec l’apparition du montage (le changement d’échelle et de perspective au sein de la séquence) et de la mobilité de la caméra, le cours se conclut sur les autres premiers grands courants du cinéma: le cinéma russe (l’invention du cinéma politique), le cinéma français (l’avant-garde) et le cinéma allemand (le cinéma expressionniste et le cinéma social).

NIVEAU 2 : Le cinéma classique américain (1930 – 1960).

Le cours commence avec trois séances qui portent sur la philosophie du cinéma: la question qui sera traitée est de savoir ce qu’est un bon film (quels sont les critères d’évaluation?). Les 7 séances qui suivent portent sur le cinéma américain classique, donc le cinéma américain entre 1930 et 1960. On étudie historiquement la manière dont ce cinéma s’est mis en place, avec la constitution des studios (analyse de la spécificité du studio américain) et celle du genre cinématographique, deux notions étroitement liées. Le cours met en lumière le fonctionnement de la narration classique, à la fois au niveau du scénario mais aussi de la mise en image, et souligne ses présupposés idéologiques (sociaux et moraux). Il insiste sur le rôle de la censure et sur l’importance du maccarthysme. Il met en évidence le rôle des différents protagonistes du studio (du réalisateur au producteur exécutif en passant par le chef opérateur et l’acteur). Il montre enfin comment ce cinéma disparaît dans les années soixante pour donner ensuite naissance au « nouvel Hollywood ».

Chaque cours commence avec la projection d’un extrait de film.

IMPORTANT :

Alors que nous avons pu proposer le cours d’histoire du cinéma gratuitement l’an dernier, l’Université a décidé cette année de l’inscrire dans son plan de formation continue, ce qui implique que le cours devient payant. Ainsi, si votre participation est prise en charge par un organisme de formation continue, il vous en coûtera 240€ / cession, et si vous êtes en « individuel », vous bénéficiez d’un demi-tarif et vous ne payez que 120€ / session (soit 10€ par séance).