Ad libitum #3

Retour à l'agenda

08 janv. 2015

Rencontre : Laure Sainte-Rose et l'atelier Ad libitum

Carte blanche à l’Atelier cinématographique Ad libitum #3

La restauration des films d’Yves Klein

etat film2

L’artiste plasticien Yves Klein a eu le souci, dès 1956, de conserver sur support celluloïd la trace de ses actes artistiques : performances, vernissages, événements. Ainsi, à sa demande, des opérateurs filment certaines de ses interventions. Ces films, sur support argentique de format 16mm essentiellement, ont fait l’objet d’un montage et de nombreuses projections du vivant d’Yves Klein qui s’en servait notamment pour communiquer et présenter son travail. En 1998, le département cinéma du Centre Pompidou décide de sauvegarder ces films. La phase de recherche des originaux menée pendant un an, se fait alors en collaboration avec les Archives Yves Klein et la restauration est confiée à Laure Sainte-Rose : 18 séquences de films d’une durée totale d’1h20 devient ainsi diffusable en 16mm. La totalité de ces films fera par la suite l’objet d’un transfert numérique.

Présentation de quelques films et extraits restaurés et commentés, dont :

Propositions monochromes (1957)
Anthropométrie de l’époque bleue (1960)
Essai de toit d’air (1961)
Peintures de feu (1962)

 

Laure Sainte-Rose est restauratrice depuis 1997. Elle s’intéresse particulièrement au cinéma expérimental et au cinéma amateur. Membre fondateur de l’Atelier Ad libitum, elle travaille sur des collections de films privés et institutionnels dont elle assure le traitement technique et la valorisation. Elle est aujourd’hui en charge de projets culturels dans le domaine de l’art et du patrimoine.

etat film31961_feu_3  1960_anthropo2_71961_feu_13
Crédits photos : Laure Sainte Rose / Atelier Ad libitum, et
© Archives cinématographiques Yves Klein.