Les petites formes : jeudi 12 mars

Retour à l'agenda

12 mars 2015

Festival Géopolitique

LOGOfestivalgéopolitique2015À quoi servent les frontières?

Malgré la mondialisation le concept de frontière n’est pas mort, que ce soit dans sa revendication nostalgique d’un espace mieux protégé d’un autre menaçant, ou dans sa réintroduction sous de nouvelles formes, car la rivalité économique et politique ne s’est pas arrêté pour autant. Si les tracés changent peu, le sens du mot frontière a évolué, ainsi que sa symbolique et sa matérialisation. Nationales, administratives, numériques, sociales, technologiques ou spatiales, leur rôle et leur évolution interrogent, inquiètent parfois, stimulent la réflexion et la compétition internationale. Le monde de demain se configurera par rapport à elles, même en leur absence, et nous ne pouvions pas ne pas rassembler les meilleurs spécialistes pour en parler à Grenoble.

Cette « Petite forme » du jeudi est dédiée au thème « À quoi servent le frontières », en partenariat avec le 7ème Festival Géopolitique (12-15 mars 2015).

Au programme :

OnTheLine-JonGarano-12mars

On the line
De Jon Garaño (Espagne, 2008, 12’05), Vostf
Fiction. Avec Tania de la Cruz, Yvette FilancMikel Morris.
Un samedi au sud de la Californie. Adam, un Nord-américain de classe moyenne, dit au revoir à sa femme et à ses enfants pour aller au travail.
Jon Garaño (Donostia / Saint-Sébastien, 1974) a suivi des études de journalisme et de publicité à l’UPV (Université du Pays Basque) et de cinéma à Sarobe (Euskadi) et à San Diego (USA). En 2001, il a créé, avec quatre autres camarades, la maison de production Moriarti, dans laquelle il a fait ses preuves dans de nombreux projets audiovisuels en tant que réalisateur et/ou scénariste.

♥  ♥  ♥  Depuis octobre 2014, la Cinémathèque vous accueille dans ses nouveaux locaux au 4  rue Hector Berlioz.

cinematheque-ninaTous les jeudis, de 18h à 20h, les « Petites formes » proposent un « cinéma permanent » pendant 2 heures : des films courts y sont projetés en boucle. Il n’y a pas d’heure d’arrivée, on y passe comme on a envie.
C’est aussi l’occasion de découvrir les espaces et les projets, de rencontrer l’équipe et d’échanger autour d’un verre.

Ces « Petites formes » sont polymorphes… En écho à la programmation, elle proposent aussi des temps de rencontres avec des réalisateurs, vidéastes, associations… Leur contenu est annoncé au fur et à mesure, sur le site Internet et via la Newsletter (pour s’y inscrire, cliquer sur le petit logo enveloppe).