Les petites formes : jeudi 5 février

Retour à l'agenda

05 févr. 2015

En présence de Tomas Bozzato

Cette « Petite forme » du jeudi est confiée au réalisateur Tomas Bozzato.
Il nous parlera de son parcours, depuis le documentaire de création « Avant l’horizon » (2010) à « Night can be old » (2015), clip réalisé pour le groupe Holy Bones, et nous présentera :

Lignes-de-fuite-04Ligne de fuite 01
Dans un présent qui fuit sans cesse, nous accélérons pour rester à la même place. Avancer toujours plus vite
semble la devise de notre monde. Ligne de fuite 01 raconte une route que des millions d’êtres humains empruntent chaque matin et que peu d’entre nous semblent regarder. C’est une invitation à ralentir, à écouter et à regarder autrement les paysages contemporains qui nous entourent.

Ligne de fuite 01 est un court-métrage réalisé en 2013, issu du spectacle Lignes de fuite qui allie musique – rock, musique contemporaine, jazz – et images mixées en direct par le réalisateur.

J’expérimente ici des procédés techniques qui me permettent de pétrir l’image à ma guise. Maltraiter les supports m’éloigne d’une image standardisée pour raconter les flux et les lieux que nous traversons quotidiennement, tout en laissant à l’imaginaire du spectateur la place de se déployer. Je cherche un équilibre entre abstraction et cinéma du réel, je propose une lecture sensible des espaces urbains, une vision contemplative qui passe aussi par des mouvements rugueux et une énergie tranchante. » Tomas Bozzato.

nightcanbeoldNight can be old
Pour ce clip, Tomas Bozzato a mis en scène les membres du groupe Holy Bones, dans une soirée à l’abri du temps. Ils se déplacent dans une vieille voiture fatiguée et traversent des lieux habités par des fantômes…
Seuls abris où croiser d’autres êtres humains… les bars bien sûr !
C’est un clip qui flirte avec un certain cinéma expérimental, par l’usage de vieilles techniques de pixilation, hybridées avec des effets plus actuels d’étirement du temps.

J’ai cherché des teintes et un grain, qui s’accordent avec l’univers musical de Holy Bones. Dans les coins les plus sombres, entre tournage nocturne, écumage de comptoirs et chasse aux fantômes, night can be old… T.Bozzato

Bio 2014 BozzatoNé en Italie, Tomas Bozzato vit en France depuis 1995. Après avoir été comédien et danseur auprès de nombreuses compagnies, il a été membre permanent du collectif d’artistes Ici-Même. Il s’est progressivement spécialisé dans la réalisation d’installations vidéo qui ont été diffusées dans de nombreux festivals et lieux d’art en Europe. Outre ses travaux personnels : le documentaire Avant l’horizon (2010), les installations vidéo de Constellation (2011), le spectacle Lignes de fuite (2013), il collabore avec différents acteurs culturels de la région Rhône-Alpes : Ici-Même (collectif d’artistes), Un euro ne fait pas le printemps (collectif d’artistes),  Le Bateau de papier (clown de théâtre), Holy bones (musique) L’Album Cie (danse contemporaine), Regards des lieux (cinéma documentaire en milieu rural), Arbaa (musique), Détour (agence d’urbanisme), Valcom (agence de communication) et l’Observatoire des politiques culturelles.
Il prépare actuellement Poétique d’une estive, une exposition de photos et vidéos en collaboration avec le Parc naturel régional de Chartreuse.

 

 

♥  ♥  ♥  Depuis octobre 2014, la Cinémathèque vous accueille dans ses nouveaux locaux au 4  rue Hector Berlioz.

cinematheque-ninaTous les jeudis, de 18h à 20h, les « Petites formes » proposent un « cinéma permanent » pendant 2 heures : des films courts y sont projetés en boucle. Il n’y a pas d’heure d’arrivée, on y passe comme on a envie.
C’est aussi l’occasion de découvrir les espaces et les projets, de rencontrer l’équipe et d’échanger autour d’un verre.

Ces « Petites formes » sont polymorphes… En écho à la programmation, elle proposent aussi des temps de rencontres avec des réalisateurs, vidéastes, associations… Leur contenu est annoncé au fur et à mesure, sur le site Internet et via la Newsletter (pour s’y inscrire, cliquer sur le petit logo enveloppe).