Mourir comme un homme

Retour à l'agenda

17 nov. 2017

Présenté par Guillaume Bourgois et Pierre Jailloux, enseignants chercheurs en cinéma à l’Université Grenoble Alpes

Dans le cadre des XXIèmes Rencontres autour du film ethnographique, en partenariat avec l’association OASIS

La XXIème édition des Rencontres autour du film ethnographique nous invite à rencontrer les multiples mouvements et transformations dont les corps peuvent être les sites dans leurs captations cinématographiques. Il sera question, évidemment, de films chorégraphiques : autour de rituels et de danses. Parfois, le corps mis en mouvement par la chorégraphie est entraîné dans des altérations de conscience entre le délire psychique, le théâtre et la thérapie : c’est le cas de la transe, un des focus du prochain festival. De ce fait, les projections s’intéresseront aux passages identitaires et perceptifs qui concernent les corps dans des transitions pathologiques, mais aussi dans la recherche d’une identité sexuelle. Sans oublier les mouvements géo-politiques des corps en migration et les hybridations (jamais si actuelles) entre organismes (humains) et prothèses technologiques.


Mourir comme un homme

De João Pedro Rodrigues - 2009 - 133 mn - Portugal, France - Avec Fernando Santos, Alexander David

Depuis vingt ans, Tonia fait le travesti dans la boîte de nuit de son ami Teixeira. La cinquantaine, Tonia travaille son apparence féminine mais refuse de changer de sexe. Rosario, son jeune compagnon, en conçoit une grande frustration. Tandis que Tonia est malmenée au cabaret, Zé Maria, le fils qu’elle a abandonné, refait surface…

« Débutant comme un film de guerre, Mourir comme un homme s’aventure par la suite sur les terres du mélodrame, de la comédie musicale, du western (il y a comme un parfum de Johnny Guitar dans le ranch perdu de Maria Bakker, travesti qui a choisi de se retirer du monde). Un film de genre, donc. »

Les Inrocks – Jacky Goldberg – http://www.lesinrocks.com/cinema/films-a-l-affiche/mourir-comme-un-homme/