Nuit et Brouillard

Retour à l'agenda

01 févr. 2018

Séances présentées par Jean-Pierre Andrevon En partenariat avec le Musée de la Résistance/ Documentation concernant ce film disponible à La Cinémathèque de Grenoble

« Si ce film est un film, il est Le film et les autres ne sont plus que de la pellicule impressionnée. Nuit et Brouillard, le « film » le plus noble et le plus nécessaire jamais tourné, nous plonge dans une perplexité honteuse et provoque de nos idées et de nos sentiments la déroute. […] Quelques herbes, quelques baraquements désaffectés, quelques barbelés enregistrés en couleur par Alain Resnais et montrés aux coupables, c’est-à-dire aux vivants, aux spectateurs, en un mot, à nous-mêmes, constituent plutôt qu’un « poème » ou un « réquisitoire », une bande sublime, le film de la honte et de notre indignité. » François Truffaut – Cahiers du Cinéma n° 56, février 1956

 


NUIT ET BROUILLARD

De Alain Resnais - 1956 - 32 mn - France - VF

1955 : Alain Resnais se rend sur les lieux où des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants ont perdu la vie : Auschwitz, Dachau, Ravensbruck … Avec Jean Cayrol et l’aide de documents d’archives, il retrace le lent calvaire des déportés.

Documentation concernant ce film disponible à la Cinémathèque de Grenoble, notamment :

L’Avant-Scène N°1, découpage ou film raconter, p 51 [15 février 1961]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A consulter à la Cinémathèque de Grenoble