PTU

Retour à l'agenda

04 nov. 2013

Métropole insulaire surpeuplée, espace économique ultra-dynamique en constante mutation architecturale, Hong Kong est aussi un studio de cinéma à ciel ouvert dont les rues ont accueilli aussi bien les trajectoires mélancoliques des personnages de Wong Kar-wai que les éclats violents du néo-polar. Auteur majeur du cinéma hongkongais actuel, Johnnie To alterne films populaires et polars exigeants qui explorent les arcanes de « sa » ville. Tourné intégralement de nuit, PTU donne une représentation singulière de Hong Kong : la grande ville est résumée à un quartier et les rues d’ordinaire si animées apparaissent étrangement vides. Ni ballade touristique aux arrêts attendus ni errance moderne à travers des non-lieux, le trajet des personnages répond à une mission et suit une méthode bien précise : le quadrillage en temps limité d’une zone donnée, la ronde policière comme ressassement d’un même espace traversé plusieurs fois, exploré de fond en comble. Le croisement géométrique des rues donne sa forme à ce récit criminel où rien n’est laissé au hasard mais où, soudain, un évènement ordinaire (une rencontre, une averse) se charge d’intensité poétique.


PTU

De Johnnie To - 2003 - 87mn - Hong Kong - VOSTF - Avec Simon Yam; Mike Ho Lam Suet

Un officier de police de Hong Kong perd dans PTU son arme après une altercation avec des voyous. Une patrouille de la police militaire modifie le parcours de sa ronde de nuit pour l’aider à la retrouver. Ce quartier désert va être le théâtre d’étranges rencontres.