Une partie de campagne et Pastorale

Retour à l'agenda

19 oct. 2017

En partenariat avec l'association Clic et Clap

Tout au long de l’année, l’association Clic et Clap propose, à Saint Geoire en Valdaine et dans ses environs, une programmation éclectique et familiale de films du patrimoine. La Cinémathèque de Grenoble est heureuse d’être le partenaire de cette belle association, dont le travail permet notamment de donner à voir des trésors issus de nos collections.


Une partie de campagne

De Jean Renoir - 1946 - 40 mn - France - Avec Sylvia Bataille, Georges Saint Saëns, Jacques Borel, André Gabriello

Été 1860. M. Dufour, un commerçant parisien, vient passer une « journée à la campagne » en famille pour la fête de son épouse, avec sa belle-mère, sa fille Henriette et son commis et futur gendre Anatole. Ils s’arrêtent à l’auberge du père Poulain près de Bezons (alors en Seine-et-Oise), pour déjeuner sur l’herbe au bord de l’eau. Rodolphe et Henri, deux canotiers, entreprennent de séduire Mme Dufour et Henriette…

« Jamais Jean Renoir n’a rendu hommage à la peinture de son père, Auguste, avec autant de justesse et de beauté. Chaque plan est une reconstitution de tableau, incluant parfois le cadre (quand les deux voyeurs épient les Parisiennes par la fenêtre) ou se blottissant dans des détails de la nature frémissante. Cet hymne à l’amour fou capte le fluide qui circule entre deux créatures éperdues mais déjà damnées : avant de s’aimer, Henriette et Henri énoncent séparément leur peur de faire du mal — lui ne veut pas séduire pour abandonner, elle s’apitoie devant les insectes qui souffrent sous ses pieds. Resté inachevé (le mauvais temps ayant provoqué une accumulation de retards), Partie de campagne a finalement la forme émouvante de ce qu’il pleure : l’impossible accomplissement d’un désir.»

Télérama – Marine Landrot – http://www.telerama.fr/cinema/films/partie-de-campagne,19352.php

Pastorale

De Pierre Denoits - 2016 - 20 mn - France - Avec Rémi Taffanel, Mélissa Barbaud, Gilles Guérin, Olivier Farge

Paul a traversé la France pour retrouver Madeleine, une bergère dont il fut amoureux, mais sur le chemin des Alpages, il ne croise que des moutons éparpillés par l’orage et un berger inquiet.

Sélectionné dans la compétition officielle du 40ème Festival du Film court en Plein air de Grenoble, ce court-métrage, sous influence du cinéma d’Alain Guiraudie, propose une histoire d’amour simple. Les montagnes corses y tiennent une place principale à travers le personnage de Paul, randonneur gauche et déçu à la recherche de sa bien-aimée.