Chaque année, au mois de juillet, la Cinémathèque de Grenoble organise le Festival du Film Court en Plein Air de Grenoble tout au long de la première semaine de juillet. Evénement majeur de la programmation et du projet culturel de la Cinémathèque, le festival peut avoir lieu grâce au soutien fidèle d’une cinquantaine de bénévoles.

Cette semaine est rythmée par des projections quotidiennes de courts métrages en salle et en plein air, des débats avec les réalisateurs, des rencontres avec des professionnels, un stage d’analyse filmique, un atelier pour les enfants…
Gratuit et ouvert à tous, le festival a rassemblé près de 10 000 spectateurs en 2016. Rendez-vous pour les amateurs de cinéma et amoureux du format court, mais aussi pour tous ceux qui veulent découvrir des films originaux dans une ambiance conviviale.

 

 

La 40ème édition du Festival se déroule du 4 au 8 juillet 2017 et elle comprend une sélection de 58 films, avec 28 films en compétition qui concourent pour une dizaine de prix et 22 courts métrages projetés hors compétition dans le cadre de la section « Regards ». 10 courts-métrages seront quant à eux présentés dans la compétition jeune public.
Le festival se déroulera dans 5 lieux de Grenoble (la Place Saint-André, le Cinéma Juliet Berto, la Cinémathèque de Grenoble, le Cinéma Le Club et la Maison de l’International), et une séance de « Cinévélo » aura lieu sur les terrasses du Musée dauphinois.

 

Les prix

 

Voici la liste des différents prix proposés lors de la compétition du Festival :

  • Grand Prix – Doté par la ville de Grenoble
  • Prix du meilleur scénario – Doté par le Conseil Régional Rhône-Alpes
  • Prix Spécial du Jury – Doté par le Conseil Départementl de l’Isère
  • Prix d’aide à la Création – Doté par des Industries Techniques
  • Prix Unifrance – Doté par Unifrance – Christine Gendre, responsable courts-métrages à Unifrance, remettra ce prix à un film français de la sélection (qu’il s’agisse d’un film en Compétition, en Regards ou Jeune Public)
  • Prix du Public – Doté par Titra Film
  • Prix de la Presse – Doté par des Revues de Cinéma et des éditeurs
  • Prix du Jury Jeune – Doté par des Revues de Cinéma et des éditeurs
  • Prix du film jeune public – Doté par le Service de la lecture publique du Département de l’Isère
  • Coupe Juliet Berto – Décerné par le Comité de Sélection du festival
  • Prix Festivals Connexion – Décerné par un jury de représentants de festivals, membres du réseau Festivals Connexion

 

A ces prix, concernant uniquement les films sélectionnés, s’ajoutent deux autres récompenses.

  • Co-organisé par le GREC et la Cinémathèque de Grenoble, le Concours de scénario du Festival est soutenu par le Département de l’Isère et par France 2, ainsi que par plusieurs industries techniques de la région. Depuis 2014, ce concours intitulé « 5 fois 2 minutes » lance un appel à projet pour des scénarios de mini- séries de cinq épisodes de deux minutes, avec pour contrainte l’unité de lieu. Le film lauréat de 2016, Mon Oncle sera présenté le samedi 8 juillet, en avant- programme des deux séances de compétition.
  • La Bourse des festivals, organisé en partenariat avec Auvergne Rhône-Alpes Cinéma, a pour objectif de rapprocher le réseau des festivals de court métrage de la création des œuvres et de s’impliquer davantage dans ce secteur « recherche » de leur activité. Le dispositif permet à Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma d’apporter, via son compte de soutien, un complément de financement de 10 000€, majoré de 100% par le CNC, – soit un total de 20 000€ – à un projet de court métrage. Présentation des projets ouverte au public, le samedi 8 juillet après-midi, à la Maison de l’International.

 

Les Jurys

 

Cette année le Jury International sera composé de Demis Herenger, Elsa Masson, Manuel Poirier, Sören Prévost et Julie Roy. Ce jury remet quatre prix lors du Festival : le Grand Prix, le Prix du Meilleur Scénario, le Prix Spécial du Jury et le Prix d’aide à la Création.

  • Demis HERENGER
    Après avoir étudié le cinéma à la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève (HEAD), il devient metteur en scène de théâtre et comédien. Fondateur en 2006 et réalisateur au sein de l’association Les 2 maisons, chargée de développement des canaux vidéo internes des établissements pénitentiaires de l’inter-région Rhône Alpes-Auvergne, il réalise également plusieurs films en milieu carcéral à la croisée des arts plastiques et du cinéma.
    A partir de 2013, il s’associe au collectif Vill9 la Série et développe avec eux plusieurs films réalisés avec les habitants du quartier de la Villeneuve à Grenoble. Artiste associé aux enseignements de l’Ecole Supérieure d’Art et Design de Grenoble et Valence depuis 2010. Il enseigne à l’Ecole Supérieure d’Art d’Annecy depuis septembre 2015.
  • Elsa MASSON
    Elsa Masson fait ses premières gammes en festivals, notamment au sein du Festival du film court en plein air de Grenoble puis de l’association Silhouette à Paris, tout en étudiant les politiques culturelles. Son intérêt pour le cinéma d’auteur l’a conduite à travailler pour le Groupement National des Cinémas de Recherche et, depuis 2008, à l’Agence du court métrage où elle est actuellement programmatrice, en charge de la valorisation du fonds de documentaires et des actions menées auprès du jeune public.
  • Manuel POIRIER
    Né au Pérou, Manuel Poirier réalise un premier court métrage, “La Première Journée de Nicolas” Grand Prix du Festival du Film Court en Plein Air de Grenoble 1985, puis une série comique pour Canal +, “Sales histoires” en 1990.
    En 1992, il réalise son premier long métrage, ”La Petite Amie d’Antonio” dans lequel il offre au jeune Sergi Lopez l’opportunité de ses premiers pas au cinéma. En 1996, il reçoit le Prix du Jury à Cannes pour “Western”, son cinquième long-métrage qui rencontre un grand succès auprès du public. Son dernier film, “Le Café du Pont”, réalisé en 2010 réunit Sergi López, aux côtés de Bernard Campan et Cécile Rebboah.
  • Sören PREVOST
    Sören Prevost est un acteur, humoriste et animateur de télévision. Il monte sur scène en 1994 dans son premier one-man show baptisé “Tout en finesse”. En 1996, il tient son premier rôle au cinéma dans “Ma femme me quitte” de Didier Kaminka. Il se fait ensuite connaître sur le petit écran en participant, entre 1997 et 2000, dans “La Grosse émission” de Comédie ! Entre 2003 et 2005, il co- créé avec Philippe Giangreco la série-courte “La France d’en face” de Canal +pour 3 saisons. Il écrit, réalise et interprète un des personnages principaux. Il co-créé également « Demain Le Monde » magazine fiction rétro-futuriste (22×26 minutes) pour Canal + en 2005.
    En 2010, il retrouve son père Daniel Prévost au casting “Des petits ruisseaux”, film de Pascal Rabaté. En 2013, il tourne dans le programme court de TF1 “Pep’s”. En 2011 il co-créé avec Philippe Lelièvre le programme court “Dr Cac” pour France 5 pour lequel ils obtiennent le Grand prix CB News des Médias 2012 catégorie émission tv info/doc. En 2015, il tourne également pour France 2 dans la série Chérif, puis en 2016 dans Glacé pour M6 avec Charles Berling et Julia Piaton, et enfin dans « Deadlandes » de François Descraques et François Uzan pour France 4. En 2016 il joue dans “L’Outsider” de Christophe Barratier. Il est actuellement en préparation de son premier long-métrage.
  • Julie ROY
    Productrice depuis 2007, Julie Roy dirige également le studio d’animation du Programme français de l’Office national du film du Canada. Titulaire d’une maîtrise en études cinématographiques de l’Université de Montréal, elle a publié de nombreux textes portant sur les femmes et le cinéma d’animation et a agi comme programmatrice invitée dans plusieurs festivals internationaux. Elle a produit une trentaine de courts métrages d’animation dont les récents films TESLA : LUMIÈRE MONDIALE (2017) de Matthew Rankin sélectionné en compétition à Cannes à la Semaine de critique, Une tête disparaît de Franck Dion (coproduction avec Papy 3D), Cristal d’Annecy en 2016. Elle travaille actuellement avec les cinéastes Patrick Bouchard (Bydlo 2012), Claude Cloutier (Autos Portraits, 2015), Michèle Lemieux (Le grand ailleurs et le petit ici, 2012) et plusieurs autres.

 

En plus de ces jurys, les films sélectionnés seront honorés par un jury Presse, un jury Jeune et le service court-métrage d’UniFrance.

Les films de la compétion Jeune Public quant à eux seront récompensés par un jury de bibliothécaires de l’Isère, avec le soutien du Service de la Lecture Publique du Département.

Un jury de professionnels issus du réseau remettra le prix Festivals Connexion – Auvergne-Rhône- Alpes, en partenariat avec Lumières Numériques & Mèche Courte.


Le Festival du film Court en Plein air de Grenoble est organisé par la Cinémathèque de Grenoble

Cinémathèque de Grenoble


Le Festival du film Court en Plein air de Grenoble est soutenu par

Les partenaires du Festival