Découvrez la Cinémathèque

La Cinémathèque de Grenoble est une association regroupant des professionnels du cinéma. Fondée en 1962 par Michel WARREN, dans  la lignée de la Cinémathèque de Henri Langlois, elle proclame haut et fort que « les films ne doivent pas dormir dans un tiroir, mais être montrés ».

Un lieu de diffusion

Les cinéphiles de l’agglomération viennent découvrir la version intégrale de la passion de Jeanne d’Arc, la copie retrouvée des Affaires publiques de Bresson, ou des films non distribués de Rivette ou Garrel (Merry-go-round a eu sa première projection à Grenoble).

Au fil des ans, la Cinémathèque a tissé des liens solides avec nombre d’institutions et grâce à ce travail, on a pu y découvrir l’intégrale de Rouch, de Chytilova, d’Antoine, ainsi que des cycles de cinéma hongrois, égyptiens, japonais, turcs, etc.

Diffusion : environ 100 séances publiques par an.

La programmation de la Cinémathèque propose au long de l’année :

  • des cycles consacrés à un réalisateur, un comédien,
  • des films illustrant un courant ou un genre cinématographique,
  • des stages d’analyse filmique,
  • des avant – première
  • des rencontres avec des cinéastes, des comédiens, auteurs, critiques…
  • des soirées – débat

Un lieu d’initiation et de formation

La Cinémathèque multiplie ses activités :

  • en mettant en place des ateliers (lecture de films, écriture de scénario…), des cours « d’histoire du cinéma », des colloques et rencontres avec des professionnels, ainsi que des expositions : Chaplin, Carné, Pagnol…
  • en apportant un soutien aux étudiants qui, dans le cadre de leurs études, élaborent des travaux en relation avec le cinéma.
  • en étant partenaire de l’option “Cinéma“ du lycée de la Côte Saint-André, qui permet à des jeunes passionnés de cinéma de suivre un enseignement assuré en collaboration avec des professionnels qui ont pour objectif la connaissance du langage des images et du son, la formation du « spectateur » et l’acquisition d’une culture cinématographique.

Un lieu de conservation

Dans ses archives, elle entrepose une collection riche de 8 000 bobines (acquises au hasard de liquidations mais provenant également de dépôts et de dons) et ses locaux regorgent d’une documentation gigantesque sous forme de dossiers, de bases de données, de livres, de revues, d’affiches, de photos.
La Cinémathèque enrichit ses collections tous les jours et nous invitons les cinéastes, les collectionneurs et toute personne susceptible de détenir des documents ou matériels ayant trait au cinéma de prendre contact avec nous.
La sauvegarde du patrimoine, c’est l’oeuvre de tous !

Le Festival du Film court en Plein air de Grenoble

Moment fort dans l’année pour la Cinémathèque de Grenoble, le Festival du Film court en Plein air se déroule en plein air, sur la plus belle place de Grenoble, la place Saint-André, tous les ans, la première semaine de juillet.
De nombreux prix récompensent les créateurs, notamment :
  • La coupe Juliet Berto, prix d’honneur à la mémoire de Juliet Berto, réalisatrice et comédienne grenobloise, récompense une oeuvre originale qui, par son contenu, sa forme et la personnalité de l’auteur, laissera un souvenir comparable à celui que nous a laissé notre amie Juliet Berto.
  • Le Grand Prix, doté par la Ville de Grenoble,
  • Le prix spécial du Jury, doté par le Conseil Départemental de l’Isère,
  • Le prix du meilleur scénario, doté par le Conseil Régional,
  • Les prix des concours de scénario.
Les Jurys sont composés de professionnels du cinéma, journalistes (revues spécialisées, télévision), réalisateurs, acteurs.
La Cinémathèque de Grenoble est subventionnée par le CNC, la Ville de Grenoble, le Conseil Départemental de l’Isère, la Région Auvergne Rhône-Alpes et la D.R.A.C.
Pour contacter l’équipe de la Cinémathèque :
Pour contacter l’équipe du Festival :